Dans la Presse
Ajouté le 01/03/2015
Autour de "Je Tabou"
"Voix rocailleuse et ambiance sombre, arrangements de qualité, Austyn possède quelques atouts pour se faire un nom entre Gainsbourg et Tom Waits." (...) "Austyn est sans aucun doute un futur nom de la chanson française, au même titre qu'un Miossec." (Contre-Culture.info).

"L'amour civière à un côté hommage à Fever, le tout s'accroche assez facilement entre les oreilles. Melody Censored évoque un Gainsbourg aux accents pop, le titre éponyme et son riff de basse, sa rythmique façon Requiem pour un con, ses arpèges de guitares fréquente les mêmes eaux, inspirées. Souffle au coeur rôde dans l'univers de Bashung, le timbre de voix n'étant pas pour rien dans cette identification. Il semble y avoir un bel avenir dans cet Austyn." (Sucrepop.com).

"Parolier métaphorique. Malgré ses allures de french kisseur il démontre dans « je Tabou » qu’il sait parler aux femmes. Mais derrière ce masque se cache une bête de scène qui a des choses à dire. Tantôt poète, tantôt rock star; nous sommes ici en présence d’un artiste qui aime la musique et qui nous le montre par de bien belles manières." (Rock en Folie).

Côté Scène
"Austyn nous livre quelques-unes de ses compositions tendance roots et blues. Sa voix rocailleuse colle à merveille à ses chansons entre tragique et comique. Le public applaudit chaleureusement un artiste authentique et sincère dans ses choix." (...) "Un chanteur qui mérite une reconnaissance plus large". (Soul-kitchen.fr).

"Bien loin des modes et du buzz des vendeurs de soupe, il sera, je suis sûre une référence musicale pour les années à venir. Une découverte qui me laisse sur une onde de Tom Waits, des beaux textes et une réelle capacité Artistique avec beaucoup d'humilité et de pudeur." (Harmonytwins.hautetfort.com).

"Il ne s'en sort pas mal Austyn, maniant le chaud et le froid avec ses chansons qui tiennent autant de la chanson française que du blues américain (la voix aidant) en jouant avec le public » « Entre Les pipes de Saint-Claude et un hommage à son père troublant, le répertoire de Austyn oscille entre autobiographie et un certain humour plein de cynisme". (Froggydelight.com).

« Il tire quelques lignes bluesy et tu te rends compte, dès l’entame, que le rhodanien sait manier une gratte." (…) "Le public a face à lui un jeune homme qui met son âme à nu. Moins cher qu'une séance chez le psy, mais plus risqué ! ». (…) "Une poésie intimiste, du Lord Byron made in Rhône Alpes. Des ballade mélancolique, façon Rive Gauche. Tu l'imagines dans un cabaret à St Germain-des-Prés, devisant avec Juliette Gréco et quelques adhérents des Jeunesses Communistes." (…) "Des chansons superbes d'authenticité et de fragilité." (Concerts-review.over-blog-com).



Je Toujours Tabou
Ajouté le 14/05/2013
Une première bougie déjà bien soufflée pour ce premier E.p. Pour son premier anniversaire passé, "Je Tabou" est beau, rond et toujours disponible :

En téléchargement légal ( iTunes, Amazon, Virgin, etc...)
En vente physique (Pochette cartonnée) via la bannière Paypal en haut de cette même page.
En écoute sur Deezer.
En point de vente au Kraspek Myzik (Lyon).




Je Tabou

Egalement disponible en téléchargement légal.



newsletter

Vous souhaitez être mis au courant des dates et news d'Austyn ?
Inscrivez vous à la NewsLetter :

S'inscrire Se désinscrire
Votre adresse mail

communauté

facebook deezer